Quelle semence !

Publié le par haras de la feurtrie

Enfin la saison des inséminations s'achèvent sur un taux de remplissage en congelé honorable puisque plus de 62% des juments sont pleines. Cela n'a pas été pour certaines une mince affaire... Laissons de côté les juments d'âge ou celles qui avaient tout simplement décidé de ne pas avoir de poulain l'année prochaine. Je m'insurge cependant contre les pratiques de certains propriétaires d'étalons qui à des fins purement commerciales distribuent des semences non travaillables ou bien à la paillette. Imaginez des prix qui flambent pour ces derniers avec parfois des coûts de 2000€ les 2 paillettes. Nous ne pouvons tolérer de tels agissements qui pénalisent les éleveurs.... Je m'insurge également pour ceux qui vous adressent, quant ils y pensent, des semences en réfrigérées qui obligent la présence d'un "bon dieu" pour que les juments remplissent : nous avons "travaillé" une semence où bien moins de 15% des spermatozoïdes étaient vivants à leur arrivée au haras. Et le plus cocace c'est que le propriétaire vous affirme avoir examiné la semence à 75% le même jour sur le même éjaculat ayant eu les mêmes conditions de transport !!! Peut être mais alors le transport a été plus que mal assuré. En bref, il est préférable de continuer avec tous cex, nombreux au demeurant, sérieux qui vous envoient la semence dans les délais et d'une qualité exemplaire. Je ne peux la dessus que féliciter le Haras des M, les Z, Equinox, le Haras du Bois Margot, le Haras de Couvains, l'élevage de Pléville et ceux que j'oublient.... avec qui nous avons travaillé les années précédentes. Alors amis éleveurs n'oubliaient pas non plus qu'une jument qui n'a pas pouliné depuis longtemps sera bien plus compliquée à remplir tout comme une jument d'âge, allez plutôt pour une remise en route à des montes en main, et proscrivez tout ceux pour lesquels vous aviez une attirance mais dont les semences ne sont que médiocres.

Publié dans humeur....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article