Quelle vacherie l'abcès...

Publié le par haras de la feurtrie

Le jour où vous rentrez dans le pré de vos chevaux et que l'un deux boite à patte cassée, alors là vous vous dites -au premier abord- "pourvu qu'il ne se soit rien cassé"!!!! Car cela reste une éventualité.... C'est vrai qu'à cette saison, comme à l'automne, lorsque les prairies sont humides, les pieds de nos chevaux sont assez tendres, alors il arrive parfois qu'une écharde noire ou tout autre corps étranger pénetre dans la couronne, les glomes..... et que l'on ne s'en aperçoive pas. Pas de panique.... En prenant les pulsations au niveau de l'artère qui passe près des tendons (niveau canon), on sent vivement en cas d'abcès le coeur battre à tout allure. Autre symptome : la fièvre. Nous procédons ainsi : nous rentrons le cheval malade si possible au box et dans le pire des cas dans un abri au sec. Ca c'est la règle d'or ! Et puis avant d'attaquer toute antibiothérapie ou toute administration d'anti-inflammatoire, nous baigons le pied boiteux dans de l'eau tiède avec de la javel. Attention il n'aime pas vraiment cela bien que cela leur fasse un bien fou ! Plusieurs fois par jour nous procédons à cette opération afin que rapidement l'abcès perce. Une fois percé, nous continuons un peu le bain tiède mais là il aime de moins en moins (c'est bon signe). Au cas où l'abcés mette du temps à murir et donc à percer, nous donnons un petit inflammatoire par la bouche. Ce mode d'administration reste simple et efficace. En général c'est une affaire de 4 ou 5 jours mais parfois cela prend bien plus longtemps en fonction de la situation de l'abcès.

Publié dans au petit soin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tipi 22/03/2006 09:26

koko pas contente

arthur 21/03/2006 13:12

c'est koko la meilleur